Quelle est la place des animaux de compagnie en entreprise en 2021 ?

Oct 28, 2021

Si en 2020, beaucoup de Français ont découvert ce que voulait dire travailler avec ses enfants, suite aux confinements successifs, on a bien moins abordé la cohabitation avec un tout autre genre de compagnie : vos boules de poils préférées ! 

Et pourtant ! Bien que dans la majorité des cas, ils demandent bien moins d’attention que vos enfants, les animaux de compagnies ont su se montrer présents, que ce soit lors de vos réunions en visio ou lorsqu’ils ont décidé que le clavier de votre ordinateur était l’endroit idéal pour se poser et faire une sieste … 

Dose de réconfort, de joie et parfois de peine, nous faisons aujourd’hui le point sur la place qu’ont les animaux de compagnie dans notre vie professionnelle !

L’histoire des animaux en entreprise

Peu d’entre vous se souviennent d’avoir vu ses parents partir au travail le matin avec votre chien. Chaque matin, c’était pour beaucoup d’entre vous, avec le même déchirement au cœur que vous deviez partir à l’école en laissant votre chien/chat/hamster, etc… Seul, livré à lui-même.

Heureusement les temps changent et de plus en plus d’entreprises acceptent vos boules de poils, bien sûr, sous certaines conditions. 

La présence d’animaux au bureau ne date pourtant pas d’hier, puisqu’historiquement aux Etats Unis, il existe une journée ou leur présence est plus que jamais demandée ! Depuis 1999, lors d’un vendredi de juin à lieu la journée : “Take your dog to work” traduisible dans la langue de Molière par “Prenez votre chien au travail”. Une célébration qui s’exporte aujourd’hui dans de plus en plus de pays (Royaume Uni, Australie, etc.) mais qui n’a toujours pas atteint nos frontières. 

Mais qui sait, comme beaucoup d’autres choses, cela n’est sûrement qu’une question de temps.

Qu’est-ce qu’en dit la loi ?

Qu'en dit la loi ? - RH Partners

La démocratisation de cette pratique doit commencer par quelque part, et pourquoi ne serait pas déjà au niveau légal. Alors, qu’en disent les textes de loi Français ? 

 Et bien pas grand-chose ! En fait, il n’y a légalement aucune interdiction qui concerne la présence des animaux de compagnie en entreprise. L’exception est quand même de mise concernant les métiers dans l’administration et l’alimentation où des raisons de sécurité ou encore d’hygiène prévalent.

Il convient donc à chaque entreprise des autres secteurs, via leur convention collective et/ou règlements intérieurs, d’inscrire l’interdiction d’amener des animaux de compagnie au sein de leurs locaux.

Si après tout cela, les voyants restent au vert, à chaque salarié de négocier – au cas par cas avec son N+1 – et ainsi vous assurer d’avoir une totale acceptation de la part de son employeur et si besoin, avoir pris connaissance des différentes modalités de sa venue. 

Notre conseil : notifiez les demandes au moyen d’une trace écrite. Veillez à noter les responsabilités de chacun (entreprise et salarié) afin d’éviter tout malentendu au sujet de discorde. 

Par exemple : En cas de casse du matériel par l’animal ou en cas de blessure de l’animal, qui s’engage à quoi ? Est-ce l’employeur ou le propriétaire de l’animal le responsable ?

Vous gagnerez à être, dès le départ, clair et transparent avec votre employeur ou envers vos collaborateurs. Toute décision doit être prise en connaissance de cause. De plus, un animal de compagnie doit avant tout vous aider à forger des liens et non à les détruire. Il serait dommage que votre boule de poils préférée soit source supplémentaire de discorde …

Les avantages d’amener son animal de compagnie sur son lieu de travail

Animal de compagnie, lieu de travail - RH Partners

Amener son animal voir ses animaux de compagnie sur son lieu de travail possède d’innombrables bénéfices pour soi et pour l’entreprise ! Ce n’est pas nous qui le disons, c’est même unanime. 

Prenons par exemple l’étude de l’animalerie Wamiz dont les résultats sont sans appel : la présence d’un chien ou d’un chat sur le lieu de travail a des effets bénéfiques sur les salariés!

Ainsi ont peu notamment noter pour les collaborateurs :

  • Pour 60% une baisse du taux d’absentéisme.
  • Pour 58% du stress en moins.
  • Pour 41% une meilleure communication.
  • Pour 16% une meilleure productivité. 

En effet, le propriétaire d’un animal qui ne le laissera plus seul chez lui ou chez elle ressentira bien moins de stress et de culpabilité ce qui aura donc comme effet bénéfique un meilleur équilibre vie professionnelle et personnelle et plus d’implication. La encore, on ne peut que remercier nos animaux à 4 pattes (et pas que !) pour cet avantage ! 

Mais les bénéfices ne sont pas uniquement pour les humains, ils sont également pour l’animal lui-même puisque celui-ci souffre moins de la solitude et se sent moins anxieux.

C’est donc un échange gagnant-gagnant, qui, même s’il demande une certaine adaptation au départ, est bénéfique à tous sur le long terme. 

Et si amener nos animaux de compagnie améliorait notre productivité ?

En plus d’améliorer l’ambiance générale au sein de votre structure, les différents animaux présents permettront une meilleure entente au sein de vos équipes. Ainsi, un chien ou un chat dans vos bureaux encouragera la communication et rendra plus facile les échanges entre collaborateurs.

Un personnel plus détendu deviendra plus créatif et plus productif, sans compter le fait que vos collaborateurs se sentiront donc mieux et auront donc envie de rester dans l’entreprise.

Un vivier d’attractivité supplémentaire au service de la rétention de talent

Travail d'équipe - Restauration et précipitation

Et si l’acceptation des animaux était un levier supplémentaire au service de l’amélioration de la marque employeur ? 

En effet, il peut être compliqué de trouver et encore plus de garder vos talents ! Nous avons justement développé depuis plus de 30 ans un savoir-faire éprouvé dans la compréhension de postes complexes ainsi que dans l’identification et l’évaluation de profils rares. Vous souhaitez recruter vos prochains talents et les intégrer durablement à votre entreprise ? Contactez-nous !

Au milieu des entreprises qui investissent presque sans compter en multipliant les avantages, compliqués parfois de sortir du lot, si ce n’est de se faire engloutir. Crèches, RTT, chèques vacances, etc. Nombre d’entreprises ne peuvent pas suivre. Et si, après tout, l’acceptation des animaux était la solution ? 

Économique, assez facile et rapide à mettre en place, c’est un moyen nouveau facile d’attirer de nouveaux talents au service de votre entreprise ! Loin de nous, l’idée d’entièrement miser sur cet avantage. Il peut en revanche pour votre entreprise, être signe de maturité et d’ouverture ; qualités que beaucoup de talents recherchent et seraient alors susceptibles de trouver au sein de votre entreprise !

Pour aller plus loin : La notation des entreprises par les salariés : véritable opportunité pour la marque employeur ?

La place de l’animal en entreprise dans le monde

La place de l'animal en entreprise dans le monde - RH Partners

Bien que nous ayons brièvement abordé en introduction l’initiative nord-américaine, qu’en est-il de manière plus générale et globale dans le monde ? 

Peut-être envisagez-vous d’évoluer professionnellement et de déménager à l’étranger ? Si cela n’est qu’une simple idée mais que vous n’osiez pas vous lancer, alors déjà pour commencer, contactez-nous et faites-vous accompagner dans un coaching personnel ! RH Partners vous propose également des bilans de compétences afin de faire le point sur vous-même et de vous accompagner dans la mise en œuvre, pas à pas de stratégie efficience.

Mais au-delà de ça, si vous envisagez prochainement et sérieusement de déménager, il vous sera alors utile de connaître les différentes règles en vigueur dans le pays visé.

Loin de nous l’idée de vous énoncer les règles pour chaque pays ! Sachez simplement qu’aujourd’hui la quasi-totalité des pays dans le monde applique un principe similaire à la France à savoir que cela reste encore une exception ! 

À vous donc, de bien veiller à négocier en amont la présence de votre animal au sein de l’entreprise qui vous embauchera. En effet, nombre d’entreprises ont aujourd’hui conscience de l’importance qu’accordent les collaborateurs à leurs animaux de compagnie et s’adaptent donc afin d’attirer et garder ses talents.

Pour aller plus loin : Retrouvez notre article sur le travail à l’étranger : est-ce réellement un tremplin dans votre carrière professionnelle ? 

Comment concilier travail et animal de compagnie ?

Travail et animal de compagnie - RH Partners

Au travers de cet article, nous avons abordé l’aspect historique, légal et social de la place de nos boules de poils dans notre travail. Mais concrètement, il est maintenant temps de savoir comment arriver, autant pour les entreprises que pour les salariés, à concilier travail et animal de compagnie.

Quelles règles mettre en place ? Quelle jauge maximum d’animaux ? Quid des races et espèces qui ont la cote ! On fait le point !

Tout est une histoire de protocole !

Et telle est la doctrine mise en place par de plus en plus d’entreprises, et les résultats sont très positifs. Afin de garder une atmosphère de travail qui convienne à tout le monde (n’oublions pas les collaborateurs allergiques ou réticents aux poils par exemple), il convient de mettre en place certaines règles.

Voici quelques exemples de règles à mettre en place :

  • Jauge maximum : afin d’éviter de ne plus savoir ou mettre les pieds, fixez une jauge maximum d’animaux pouvant être accueilli. Il revient alors aux différents propriétaires de s’organiser entre eux afin de respecter cette limite. Un canal sur une messagerie d’entreprise peut par exemple être créé.
  • Consultez l’ensemble des collaborateurs : afin de prévenir les allergies ou gérer les phobies. Consultez les différents comités sociaux d’entreprise, etc. 
  • Fixez les lieux interdits : espace de restauration, salle des serveurs, etc. : les endroits où vous ne souhaitez pas retrouver d’éventuels dégâts occasionnés par ces animaux, aussi adorables soient t’ils.
  • Exigez que chaque animal soit vacciné, vous pouvez même aller plus loin (si au fond vous n’avez pas envie de voir d’animaux de compagnie dans vos locaux) et exiger un contrôle comportemental avec un test d’éducation par exemple.
  • Faites au cas par cas : voyez avec chaque collaborateur si la présence de son animal est compatible avec les locaux et la vie de l’entreprise. Restez dans le dialogue et expliquez si nécessaire pourquoi vous refusez qu’un de vos collaborateurs amène son/ses animaux (Trop gros, perte de poils trop importante, etc.) si tel est le cas.

Enfin, sachez que malgré toutes les précautions qu’il vous sera possible de prendre, vous ne serez pas à l’abri d’un imprévu. Cela doit donc être une décision plus que réfléchie et encadrée afin d’accepter et assumer tout de ce qu’implique la présence de ces animaux en entreprise. Un choix qui peut apporter son lot de contraintes, mais qui se verra vite récompensé.

Pour aller plus loin : Découvrez comment trouver votre équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle ? 

Vous souhaitez renforcer la marque employeur de votre entreprise ?

Nous vous accompagnons au travers d’un diagnostic de votre marque auprès des candidats et de vos collaborateurs afin de définir et mettre en place des actions spécifiques.

Contactez-nous dès maintenant pour plus d’informations ! 

Articles similaires