La notation des entreprises par les salariés : véritable opportunité pour la marque employeur ?

Nov 18, 2020

De nombreuses personnes partagent leurs expériences sur internet : que ce soit pour un restaurant, une boutique ou encore une location de vacances. Aujourd’hui, il est également possible de partager son opinion sur une entreprise dans le but de donner aux futurs candidats un avis sur cette dernière.

Quel est le poids réel de ces notations ?

Sont-elles un atout, une force, pour la marque employeur d’une entreprise ou au contraire le pire cauchemar des RH ? Explications !

La notation des entreprises : ce qu’il faut savoir !

Depuis quelques années, les plateformes de notes et d’avis d’entreprise se multiplient. Ces dernières permettent aux salariés de témoigner de leurs expériences et nourrissent un débat sujet à tergiversation.

Aujourd’hui, les salariés ont de plus en plus de liberté pour noter leur entreprise sur plusieurs critères donnant la possibilité de s’exprimer sur tout en conservant l’anonymat.

Noter son entreprise, c’est en quelque sorte établir un bulletin de notes !

D’ailleurs, il convient de préciser que l’attractivité de la marque employeur prend de plus en plus de poids dans le choix final du candidat. Il est donc recommandé aux entreprises de la développer via les réseaux sociaux.

Par ailleurs, ces plateformes servent à donner une image différente de la communication de celle que peut donner une entreprise. Et dans la plupart des cas, soit ça passe, soit ça casse !

Elles permettent de noter l’ambiance de travail, la rémunération, les possibilités d’évolution ou encore l’attitude de l’entreprise vis-à-vis de ses salariés. Les notations sont faites de manière anonyme et par l’attribution de points, d’étoiles ou encore de notes.

Il est d’ailleurs possible d’y ajouter un commentaire. A noter qu’une évaluation peut être positive, négative ou neutre !

Notation des entreprises par les salariés

Aujourd’hui, nous savons pertinemment que contrôler sa marque employeur est un véritable défi. Comment en tirer parti alors ?

Glassdoor et Viadeo ont été les pionnières en matière de notation.

Prenons l’exemple de Glassdoor, considérée à l’heure actuelle comme la première plateforme de notation. Sur cette dernière, les salariés peuvent donner anonymement leur avis sur une entreprise, et peuvent même fournir un compte-rendu d’entretien d’embauche.

L’entreprise a également la possibilité de se présenter et de répondre aux avis déposés.
D’une manière générale, reflet de l’image de marque de l’entreprise, ces plateformes révèlent également l’état d’esprit des salariés. Néanmoins, à l’heure actuelle, les entreprises prennent conscience qu’à l’ère de la digitalisation et des réseaux sociaux, la transparence est un enjeu majeur en matière d’attractivité et la notation doit être prise en compte par la fonction RH.

Enfin, même si cette nouvelle forme de notation révolutionne depuis quelques années le monde du recrutement, elle n’est pas sans conséquence car évaluer son employeur peut représenter à la fois une opportunité et/ou des risques !

La notation des entreprises : élément indispensable à la stratégie de sa marque employeur !

Les plateformes de notation peuvent représenter un atout pour l’entreprise si elles sont bien maitrisées.

En effet, c’est un bon moyen de connaitre la vision de ses salariés et cela ouvre un espace de dialogue direct avec les futurs candidats.

En effet, les sites de notation impactent le recrutement de nouveaux talents ainsi que la fidélisation des collaborateurs.

Aujourd’hui, il est primordial pour une entreprise d’en faire un « outil de différenciation ».
De plus, ces sites sont l’opportunité de développer une véritable relation de proximité avec les salariés de demain.

Par ailleurs, pour certaines entreprises dans lesquelles « il fait bon vivre », c’est un outil de communication et d’engagement. Ces plateformes permettent indéniablement d’évoluer en tenant compte des remarques et cela leur permet de répondre aux demandes et besoins des salariés.

Cela peut être totalement positif lorsque la critique est bien acceptée ! A noter que les retours négatifs peuvent aussi avoir leur importance !

Pour les candidats, ce système de notation permet de se faire une opinion sur l’entreprise dans laquelle ils postulent et surtout d’éviter des surprises une fois l’embauche réalisée. En quelque sorte, il s’agit d’un outil de matching leur permettant de trouver l’entreprise qui correspond à leurs valeurs.

Aussi, il existe de nombreux baromètres comme par exemple « Great Place To Work » qui publie chaque année un classement des entreprises dans lesquelles « il fait bon travailler » attentivement suivi par les futurs candidats.

Le baromètre « Happy at work » labellise les entreprises via un classement en valorisant les entreprises dans lesquelles les salariés sont heureux de travailler.

A noter que pour ce dernier, les notes proviennent des salariés. Il est donc recommandé aux entreprises de tenir compte de ces baromètres.

Dans certains pays comme l’Allemagne, les plateformes de notation sont très appréciées !

La notation des entreprises : quelques dérives !

Donner son avis sur une entreprise peut représenter un risque.

En effet, la critique n’est jamais bien accueillie que ce soit pour la direction des ressources humaines ou tout simplement la direction générale.

Il est très facile pour un ex-salarié déçu, de venir « se venger » et la note peut chuter drastiquement ! De plus, une entreprise n’est pas non plus à l’abri d’un faux-avis pouvant mettre à mal sa marque employeur !
Par ailleurs, évoquer les disparités salariales sur internet peut réellement causer des soucis à l’entreprise parce que parfois, les données sont faussées et ne représentent pas la réalité.

Néanmoins, les salariés doivent respecter leur obligation de loyauté.

Son manquement peut conduire à des sanctions pouvant aller de l’avertissement au licenciement pour faute grave. En d’autres termes, la liberté d’expression sur internet est quelque peu fragile. Attention donc aux éventuels accords de confidentialité conclus et aux termes utilisés.

En effet, tout ne peut pas s’écrire car le système d’anonymat peut favoriser la prise de parole des mécontents et surtout des concurrents.

Comment peut donc agir l’entreprise face à ces dérives ?

Notation des salariés

La marque employeur : pensez au salarié ambassadeur !

Si elles veulent rester dans l’ère du temps, les entreprises doivent impérativement prendre en compte ces plateformes de notation.

Le monde du travail s’est digitalisé et ne pas en prendre conscience deviendra problématique dans quelques années.

L’objectif principal étant d’être dans une démarche active de réponses et d’alimentation de ces sites de notation.

En effet, il faut tout simplement qu’elle puisse apporter des explications aux écrits. En d’autres termes, l’outil doit être maitrisé !
Il appartient donc aux entreprises de traiter correctement les évaluations et surtout de prendre en compte les remarques émises de manière active.
Par ailleurs, certaines entreprises n’hésitent pas à mettre en place des « programmes ambassadeur » pour améliorer leur marque employeur.

L’idée étant de nommer un ou plusieurs « salariés ambassadeur » qui vont permettre de développer efficacement leur visibilité et leur image.

En d’autres termes, il d’agit d’un salarié qui représente, défend et construit l’image de l’entreprise.

Il a d’ailleurs été démontré que cela peut être un levier puissant. L’entreprise gagnera indéniablement en crédibilité et authenticité. En d’autres termes, les avis positifs d’un salarié ambassadeur boostent la marque employeur ainsi que les recrutements.
En définitive, même s’il existe de nombreuses plateformes de notation, la plupart des entreprises n’en tiennent pas forcément compte.

Et vous, pensez-vous que la notation d’entreprise soit devenue aujourd’hui une nécessité pour améliorer la marque employeur d’une entreprise ? A vos claviers !

Articles similaires